Penis Grooming and Prep





Il n'y a pas un homme vivant qui n'aime pas recevoir le sexe oral; le mâle vraiment prévenant pratiquera donc une préparation du pénis appropriée lorsqu’il pense que son outil de prédilection est sur le point de se transformer en balade orale. La bonne nouvelle est que bon nombre des préparations de l'homme pour le sexe oral relèvent également de la protection du pénis, ce qui lui permet non seulement d'améliorer le plaisir sexuel, mais également de préserver la santé de son pénis.

Si c'est bon pour le donneur, ce sera mieux pour le destinataire.

Le fait est que beaucoup de partenaires hésitent à pratiquer le sexe oral sur un homme, ce qui peut être particulièrement vrai dans les couples hétérosexuels. Une femme qui n'est pas habituée à faire une fellation ou qui a déjà vécu des expériences désagréables peut être un peu timide. Si son expérience est positive, elle sera plus susceptible de se livrer à des performances répétées, ce qui plaira certainement à l'homme qui reçoit ses attentions. Ainsi, non seulement préparer correctement montrer de la considération pour un partenaire; cela augmente également les chances qu'il soit ravi oralement lors de rencontres futures.

Alors, que doit faire un homme pour préparer son pénis à une expérience orale?

1) L'hygiène est la clé.

Il n’est donc pas surprenant que la règle numéro un pour rendre l'expérience sexuelle orale plus agréable pour la personne qui se donne est de s'assurer que l'organe en question est propre. Bien entendu, les relations sexuelles se déroulent souvent de manière très spontanée et il n’ya pas de temps pour se préparer; mais dans les cas où le sexe est une probabilité prévisible, il est essentiel de prendre le temps de laver et de nettoyer le pénis aussi près que possible du "délai d'exécution".

2) Envisagez une assiette.

L'une des plaintes les plus courantes au sujet des centres sexuels oraux est que les cheveux se coincent dans la bouche et restent coincés dans les dents. Certains hommes voudront peut-être penser à couper leurs poils pubiens. Naturellement, un homme doit tenir compte de plusieurs facteurs, y compris ce que son partenaire pourrait penser d'une aine rasée. Plutôt que de choisir un look parfaitement rasé, couper les poils pubiens en une courte "coupe d'entrejambe" peut suffire à réduire le problème capillaire. Toutefois, si un homme s'apprête à se raser ou à se raser, il doit le faire au moins 24 heures à l'avance, afin que les cheveux mous aient le temps de se laver.

3) Participer aux problèmes.

Une femme qui hésite à mettre un pénis dans sa bouche ne sera pas encouragée si, après une inspection plus minutieuse du pénis en question, elle découvre des éruptions cutanées, une peau sèche et squameuse ou d'autres problèmes dermatologiques. Comme la plupart des hommes le savent, ces choses peuvent se produire avec une fréquence frustrante. Il est conseillé à un homme de faire un bon contrôle plusieurs jours à l’avance et de prendre des mesures pour remédier aux problèmes de peau courants afin qu’ils soient éclaircis afin que le pénis puisse passer l’inspection au bon moment.

4) Définissez les règles de base.

Avant de se lancer dans un paradis oral, un homme doit s’assurer de la clarté des attentes de son partenaire. La chose la plus importante à déterminer est de savoir si elle veut que l'homme éjacule dans sa bouche. si elle ne le fait pas, il incombe à l'homme d'honorer ses souhaits.

5) Soyez courtois.

Cela va au-delà de la préparation, mais il est clair qu'un homme doit bien apprécier le partenaire qui lui a fourni de l'ecstasy orale. Offrir de rendre la pareille est de rigueur.

La vraie préparation du pénis doit également inclure l’utilisation d’une solution de premier ordre. pénis vitamine crème (Les professionnels de la santé recommandent Man 1 Man Oil). La crème doit inclure de la vitamine A, cette vitamine ayant des propriétés anti-bactériennes qui combattent l'odeur de pénis embarrassante – un désavantage certain pour quelqu'un qui met un pénis dans la bouche. En outre, une crème contenant un émollient haut de gamme comme le beurre de karité aidera à fournir l'action hydratante qui combat les problèmes courants de la peau du pénis.

Les paniers-repas ont certainement parcouru un très long chemin! Nous sommes passés de l'utilisation de peaux de chèvre huilées à l'achat d'accessoires pour les boîtes à lunch! En réalité, il n’a pas été prouvé que les peaux de chèvre huilées étaient utilisées comme boîtes à lunch. Cependant, il est un fait peu connu (mais bien documenté) qu’ils ont été utilisés dès 3000 avant notre ère par les Perses comme vecteurs d’eau. Il est fort possible qu’ils aient pu, à un moment donné, être utilisés comme boîtes à lunch

Qu'en est-il des boîtes à lunch de toute façon? Au XIXe siècle, ce n'était pas un signe, comme c'est le cas aujourd'hui, de montrer des personnages de télévision préférés, des héros de bandes dessinées ou des idoles de la pop. C'était littéralement un signe de pauvreté. Ceux qui transportaient des boîtes à lunch ont montré qu’ils n’avaient tout simplement pas l’argent nécessaire pour un repas chaud et copieux.

Est-ce vrai? Parce qu'ils portaient une boîte à lunch, ils ne prenaient pas de repas copieux? Nourriture froide, sans doute. Néanmoins, ce n'est pas parce qu'il est sorti d'une boîte et que des aliments froids ont été portés qu'il ne peut pas être copieux! Même dans les années 1800, cela sonnerait vrai. Aujourd'hui, il y a tellement d'options. Nous n'avons même plus besoin de pain! Vous avez le choix entre des tortillas, des petits pains assortis comme du hoagie, des sandwichs pita ou même simplement de la viande enveloppée de laitue

Dans les années 1800, quels choix avaient-ils pour ces repas copieux? Lait, fromage, fruits, viande et pain. Ne semble pas trop différent de la nôtre. En réalité, c'était un monde de différence.

Qu'est-ce qui a rendu leurs déjeuners meilleurs que les nôtres? Tant de choses contribuent à cela. Premièrement, ils avaient du pain fait maison. C'était lourd, principalement parce que les vrais nutriments n'étaient pas retirés du blé avant la cuisson. Le pain à lui seul constituait un repas copieux. La viande était fraîche, car ils ont tué l'animal eux-mêmes et aucun agent de conservation n'a été ajouté. Les fruits ont probablement été cueillis sur le chemin du travail ou sur le site même. Par conséquent, aucun produit chimique n'a été ajouté. Le lait est venu frais des vaches ou des chèvres ce matin-là et les fromages ont été fabriqués soit à la ferme, soit achetés à un voisin proche.

Oh oui. Tant de choses ont rendu leurs repas non seulement plus copieux, mais aussi plus sains que les nôtres. Bien qu'ils aient eu leur part de maladies dues à leur trop grande fraîcheur (comme les décès et maladies liés à la salmonelle à la fin des années 1800 et au début des années 1900 avant que les lois sur la transformation du lait aient été adoptées), je pense toujours que dans l'ensemble, leur repas était meilleur et plus sain.

Beaucoup de choses saines peuvent être emballées dans les boîtes à lunch que nous avons maintenant. Surtout, nous devons nous assurer qu'ils sont emballés avec amour, éducation, tendresse et soin. Vous pouvez même acheter des accessoires de boîte à lunch si vous le souhaitez! J'ai vu des articles tels que des couverts pliants, des contenants en plastique dur en forme de sandwich, des sets de serviettes en tissu, des contenants contenant de la glace et des séparations.

Les boîtes à lunch ne sont plus un signe de richesse ou de manque de richesse. Nous sommes vraiment loin des vases d’eau huilés en peau de chèvre!